La recherche en technologie éducative

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Manuel de recherche en technologie éducative
Module: La notion de recherche
◀▬▬▶
à améliorer débutant
2016/10/16 ⚒⚒ 2015/03/27

1 Qu'est-ce que la technologie éducative?

La technologie éducative est un vaste domaine. Par conséquent, il est possible de trouver de nombreuses définitions, dont certaines se contredisent. La technologie éducative peut être considérée soit comme une science design, soit comme un ensemble de différents intérêts de recherche traitant des questions fondamentales de l'apprentissage, de l'enseignement et de l'organisation sociale. Néanmoins, il existe quelques caractéristiques sur lesquelles la plupart des chercheurs peuvent être d'accord:

1. L'utilisation de la technologie repose sur des principes: le mot technologie signifie l'application systématique des connaissances scientifiques à des tâches pratiques. Par conséquent, la technologie éducative est basée sur les connaissances théoriques tirées de différentes disciplines (communication, éducation, psychologie, sociologie, philosophie, intelligence artificielle, science informatique, etc.) et sur les connaissances empiriques tirées de la pratique éducative.

2. La technologie éducative vise à améliorer l'éducation. La technologie devrait faciliter les processus d'apprentissage et augmenter la performance du (des) systèmes(s) éducatif(s) car elle vise l'efficacité et/ou l'efficience.

'La' technologie éducative est un domaine interdisciplinaire. 'Une' technologie éducative fait référence à une technologie spécifique qui est particulièrement adaptée à l'éducation. Au-delà de cette distinction et conformément à la tradition de la recherche, il existe d'autres noms pour la technologie éducative, par exemple:

  • Education numérique
  • Environnements Informatiques pour l'Apprentissage Humain
  • Technologies de l'information et de la communication pour l'éducation
  • Technologie de l'apprentissage
  • Formation médiatisée
  • Enseignement Assisté par Ordinateur (anciennement et associé à l’ingénierie pédagogique)

La technologie éducative est divisée en de nombreux sous-domaines techniques. Chacun d'entre eux fait référence à de nombreux designs pédagogiques et techniques. En voici une liste non exhaustive: outils cognitifs pour l'apprentissage, apprentissage de langues assisté par ordinateur, évaluation assistée par ordinateur, formation à distance, communication médiatisée par ordinateur, apprentissage collaboratif de type CSCL, environnements d'apprentissage distribués, systèmes électroniques d'aide à la performance, environnements d'apprentissage interactifs, systèmes multimédia interactifs, simulations et jeux interactifs, agents intelligents sur Internet, environnements informatiques pour l'apprentissage humain (dont les tuteurs intelligents font parties), micro-mondes et, enfin, systèmes d'apprentissage basés sur la réalité virtuelle.

Il est donc possible d'affirmer sans risque que la technologie éducative n'est pas un domaine bien défini, mais plutôt un ensemble de sous-domaines dans lesquels les chercheurs et les professionnels peuvent se spécialiser.

En outre, les chercheurs adoptent différentes positions quant à ce que veut dire conduire une recherche académique. Sur ce dernier point ― que signifie mener une recherche académique ― et dans le domaine de la technologie éducative, nous pouvons distinguer une série de niveaux allant du conceptuel au technique:

1. Recherche fondamentale: De nombreux chercheurs dans le domaine choisissent d'adopter une position affiliée à la recherche fondamentale et se concentrent sur des petits problèmes bien définis tels que "dans quelles conditions les animations multimédia peuvent-elles être efficaces?"

2. Ingénierie pédagogique supportée par la technologie appliquée à différents domaines de l’éducation: Les catégories les plus importantes qui se trouvent dans ce niveau sont l'enseignement à distance, l'enseignement hybride, l'enseignement présentiel enrichi par les TIC et l’industrialisation de la formation. D'autres spécialisations peuvent concerner des themes particuliers (e.g. la science ou l'enseignement des langues) ou des approches (e.g. enseignement transmissif vs apprentissage par projet).

3. Recherche sur le design et l'application des technologies: Le chercheur peut se spécialiser dans des sujets tels que les simulations informatiques en éducation ou, de façon plus technique, comment construire des environnements de développement (http://edutechwiki.unige.ch/en/Authoring_environment ) ou des environnements d'apprentissage pour les simulations.

Pour compliquer encore les choses, certains chercheurs peuvent combiner une perspective de recherche fondamentale avec un type particulier d’ingénierie pédagogique et une technologie donnée. En fonction de ces choix, les thématiques qui vont être investiguées et la méthodologie de recherche ne seront pas les mêmes. De ces combinaisons possibles, nous pourrions probablement identifier deux principaux courants de pensée:

1. La technologie éducative comme une partie des sciences de l'apprentissage: la recherche s'inspire de la théorie moderne de l'apprentissage et y contribue. Cette branche comprend des communautés de recherche sur l'apprentissage collaboratif de type CSCL, les environnements informatiques pour l'apprentissage humain et l'informatique ubiquitaire.

2. La technologie éducative comme une technologie de l'enseignement: elle s'inspire de la théorie et méthodologie de l'ingénierie pédagogique et y contribue. Cette branche comprend des communautés de recherche sur la formation à distance, l'enseignement à distance et le design multimédia.

2 Sujets de recherche en technologie éducative dans les revues

Une manière de déterminer quel type de recherche est répandu et reconnu consiste à étudier les consignes aux auteurs des revues académiques du domaine. C'est dans cette optique que nous les reproduisons ci-dessous, en version française, pour les journaux les plus connus en technologie éducative.

2.1 Journal of the Learning Sciences

Le Journal of the Learning Sciences [Revue des sciences de l'apprentissage] est la revue officielle de l'International Society for Learning Sciences [Société internationale pour les sciences de l'apprentissage]. Elle définit ses objectifs de la manière suivante (février 2015):

Le Journal of the Learning Sciences fournit un forum multidisciplinaire pour la présentation de la recherche sur l'apprentissage et l'éducation. La revue cherche à promouvoir de nouveaux modes de pensée à propos de l'apprentissage, avec pour objectif - riche de cette nouvelle compréhension de la cognition et de la cognition sociale - d'avoir un impact sur l'éducation. Elle publie des articles de recherche qui font avancer notre compréhension de l'apprentissage dans des situations de formation réelles et des articles qui promeuvent l'apprentissage dans de telles situations. Des articles qui traitent des rôles que la technologie peut jouer dans la promotion d'un apprentissage de haut niveau et durable sont également publiés. Le Journal of the Learning Sciences encourage une participation stimulante et réfléchie dans les activités d'apprentissage. A cet effet, il publie des articles présentant de nouvelles méthodologies qui permettent de mener de manière rigoureuse de la recherche sur l'apprentissage en situation réelle (e.g. salle de classe).

2.2 Educational Technology Research and Development

La revue Educational Technology Research and Development [Recherche et développement en technologie éducative] est la revue officielle de l'Association for Educational Communications & Technology [Association pour les technologies de la communication et de l'information pour l'éducation]. Elle se définit en ces mots (février 2015):

Educational Technology Research and Development est la seule revue savante du domaine se concentrant exclusivement sur la recherche et le développement en technologie éducative.

La section "Recherche" attribue la plus haute priorité à l'examen d'articles consacrés à des études rigoureuses et originales, quantitatives, qualitatives ou de méthode mixte, sur des sujets liés à des applications de la technologie ou d’ingénierie pédagogique dans des contextes éducatifs. De tels contextes comprennent la scolarité allant de la préprimaire à la fin du secondaire [K-12], l'enseignement supérieur et la formation des adultes (par exemple, des contextes de formation en entreprise). Des articles analytiques évaluant des questions de recherche importantes liées à la recherche en technologie éducative et des revues de littérature sur des sujets similaires sont aussi publiés. Cette section comporte des articles bien documentés sur les aspects pratiques de la recherche mais aussi sur la théorie appliquée à la pratique éducative. Il fournit également une source exhaustive sur les informations provenant de la recherche actuelles en ingénierie pédagogique.
La section "Développement" publie les recherches sur la planification, la mise en oeuvre, l'évaluation et la gestion de toute une variété de technologies de l'enseignement et d'environnements d'apprentissage. Les articles de recherche consistant en des évaluations formatives empiriques et d’ingénierie pédagogique basée sur la théorie sont les bienvenus, tout comme les articles rendant compte des résultats d'approches innovantes dans l'application de la technologie au développement de l'enseignement. Les articles destinés à la section "Développement" peuvent comprendre toute une variété de méthodes de recherche et doivent se concentrer sur un ou plusieurs aspects du processus de développement de l'enseignement; lorsque cela est pertinent et possible, les articles devraient examiner les implications de décisions d’ingénierie pédagogique et les étayer afin d'établir un lien entre ces décisions et les résultats obtenus.
La section "Perspectives culturelles et régionales" accueille les recherches innovantes sur la manière dont les technologies sont actuellement utilisées pour améliorer l'apprentissage, l'enseignement, et la performance spécifiques à une culture ou une région. Les études sur la technologie éducative soumises pour cette section doivent être situées dans des contextes culturels et faire un examen critique des questions et des idéologies prévalentes dans une culture ou la région, ou encore chez des individus ou des groupes au sein de la culture ou de la région en question. Les perspectives théoriques peuvent être larges et comprendre une recherche, telle que la critical race theory [théorie critique sur les races], la théorie de l'activité culturelle et historique et les modèles culturels. Les articles publiés dans cette section comprennent des articles quantitatifs, qualitatifs et de méthode mixte ainsi que des revues tirées de théories pertinentes, de recherches empiriques et d'analyses critiques des résultats, implications et conclusions au sein d'un contexte culturel.

2.3 Journal of Interactive Learning Research

Le Journal of Interactive Learning Research [Revue de la recherche sur l'apprentissage interactif] est édité par l'Association for the Advancement of Computing in Education [Association pour l’avancement de l'informatique dans l'éducation]. Elle publie des articles liés à la théorie, à la conception, à la mise en oeuvre, à l'efficacité et à l'impact sous-jacents des environnements d'apprentissage interactif dans l'éducation et la formation. Nous reproduisons un extrait plus long de la définition de son champ d'application (février 2015):

De nombreux chercheurs ne parviennent pas à faire une distinction claire entre les objectifs de leur recherche et les méthodes qu'ils emploient. [Le Tableau 8 et le Tableau 9] présentent une classification destinée à faire la distinction entre les objectifs et les méthodes de recherche. La plupart des études soumises au JILR doivent être en mesure d'être classées selon les six objectifs de recherche représentés dans le Tableau 8. Cette classification reflète le débat autour des "paradigmes" de recherche qui a dominé la littérature de la recherche en science sociale depuis des décénnies. Par exemple, Soltis (1992) affirme qu'il existe actuellement "trois paradigmes principaux, ou trois différentes manières de conduire la recherche sur les aspects importants de l'éducation" (p.620): 1) le paradigme positiviste ou quantitatif, 2) le paradigme interprétiviste ou qualitatif, et 3) la théorie critique ou paradigme néomarxiste. Les trois catégories présentées par Soltis (1992) ne parviennent pas à saisir toute la mesure des objectifs de recherche dans les domaines de recherche pertinent au JILR, et, par conséquent, la classification dans le Tableau 8 comprend de plus nombreuses catégories. Cependant, les objectifs de recherche représentés dans ce tableau ne sont pas destinés à être une liste finale et complète des objectifs de recherche.

Théorique

Recherche centrée sur l’explication de phénomènes par l’analyse logique et la synthèse de théories, de principes et de résultats issus d’autres formes de recherche (i.e. recherches empiriques).

Empirique

Recherche dont l’objectif est de déterminer comment l’éducation fonctionne par le test de conclusions résultant de théories de la communication, de l’apprentissage, de la performance et de la technologie.

Interprétative

Recherche dont l’objectif est de dépeindre le fonctionnement de l’éducation en décrivant et en interprétant des phénomènes liés à la communication humaine, l’apprentissage, la performance, et l’utilisation des technologies.

Postmoderne

Recherche dont l’objectif est d’étudier les présupposés (effets, utilisations, etc.) liés aux applications de la technologie dans la communication humaine, l’apprentissage et la performance. L’objectif politique étant de révéler les agendas cachés et de donner du pouvoir et de la responsabilité à des minorités.

Développement

Recherche centrée sur l’invention et l’affinement d’approches créatives pour améliorer la communication humaine, l’apprentissage et la performance par l’utilisation de la technologie et de la théorie.

Evaluation

Recherche centrée sur un programme, une méthode ou un produit particulier, dans un contexte appliqué, dans le but de le décrire, de l’améliorer ou d’estimer son efficacité et sa valeur.

Tableau 8: Classification des objectifs de recherche

Quantitative

Méthodes experimentale, quasi-experimentale, correlationnelle et autres qui impliquent un recueil de données quantitatif et une analyse par statistiques inférentielles.

Qualitative

Méthodes de type observation, étude de cas, étude narrative, entretiens et autres qui impliquent un recueil de données qualitatif et une analyse par des approches ethnographiques ou de type théorie ancrée.

Théorie critique

Déconstruction de “textes” et des technologies qui les véhiculent par la recherche d’opposition binaire, d’agenda cachés et de privation de droits de minorités.

Revue de littérature

Différentes formes de synthèses de recherche qui impliquent l’analyse et l’intégration d’autres formes de recherche (e.g. dénombrement de fréquence de cas, méta-analyses).

Méthodes mixtes

Approches de recherche qui combinent des méthodes, généralement quantitatives et qualitatives, pour trianguler les résultats.

Tableau 9: Classification des méthodes de recherche
Une classification des méthodes est présentée dans le Tableau 9. Il existe de nombreuses méthodes disponibles pour les chercheurs dans des domaines aussi variés que la psychologie cognitive, la technologie de l'enseignement et la science informatique (cf. Driscoll, 1995), mais pour des raisons de simplicité, ces cinq groupements méthodologiques fournissent une différentiation suffisante pour représenter les principales approches suceptibles d'être utilisées dans des recherches publiées par le JILR. Cette revue sera tout particulièrement ouverte aux articles de recherche impliquant des méthodes alternatives (par exemple: théorie qualitative et critique) qui semblent sous-représentées dans les publications plus traditionnelles.

2.4 Journal of Interactive Media in Education

LeJournal of Interactive Media in Education [Revue des médias interactifs en éducation] est une bonne revue en ligne "open access" (gratuite). Ses objectifs se définissent ainsi (février 2015 http://jime.open.ac.uk/about/editorialPolicies#focusAndScope ):

  • Publier des recherches internationales de pointe sur les théories, les pratiques et les expériences dans le domaine de la technologie éducative.
  • Encourager un débat multidisciplinaire et rigoureux sur le plan intellectuel sur les aspects théoriques et pratiques des médias numériques dans l'enseignement supérieur.
  • Clarifier les questions cognitives, sociales et culturelles soulevées par l'utilisation des médias numériques dans l'enseignement supérieur.
  • Explorer et promouvoir l'accès libre dans l'éducation à l'âge de la communication et de l'édition numériques.
  • Améliorer radicalement l'enseignement et l'apprentissage au moyen de meilleurs médias interactifs.

Les articles soumis doivent avoir un thème central et une application clairs, et devraient mettre en lumière comment les médias interactifs contribuent aux connaissances et ce qu'ils peuvent apporter à la compréhension ou aux compétences des apprenants. Les articles soumis devraient faire progresser les connaissances dans le domaine d'une manière ou d'une autre, en développant la théorie, en critiquant des travaux existants, ou encore en fournissant une analyse ou un cadre de travail permettant de comprendre les résultats empiriques.

Les différents types d'articles soumis seront évalués selon différents critères. Dans l'idéal, nous cherchons des articles intégrant et présentant les bases théoriques pour une technologie, son processus de conception et sa mise en oeuvre, son évaluation et ses implications théoriques. Cependant, un seul ou plusieurs de ces aspects peut suffire pour la soumission d'un article.

  • Articles empiriques: décrivent le recueil et l'interprétation de données concernant la conception ou l'utilisation d'un artefact de technologie éducative. Les données peuvent comprendre des entretiens, des observations, des sondages ou des manipulations expérimentales. En ce qui concerne le recueil de données, l'approche quantitative, aussi bien que l'approche qualitative sont les bienvenues. Les analyses quantitatives doivent comprendre des tests statistiques appropriés. Les auteurs doivent clarifier et faire la critique des bases théoriques de la technologie qu'ils évaluent. Les critères d'examen comprennent la pertinence et la logique des méthodes de recueil et d'analyse des données, et la signification des conclusions pour la pratique ou la recherche en technologie éducative.
  • Articles fondés sur l'expérience: décrivent l'application de méthodes, de théories ou d'outils reconnus par la communauté scientifique pour la conception, le développement et/ou le déploiement d'un aretfact de technologie éducative. Les critères d’évaluation comprennent la valeur des réflexions tirées de l'expérience et leur pertinence pour d'autres concepteurs, enseignants ou chercheurs travaillant dans le domaine.
  • Articles sur les systèmes: décrivent les logiciels et la technologie associés à une application, un design ou un outil de développement novateurs. Les critères d’évaluation comprennent l'originalité, la précision de la description et la pertinence pour les autres concepteurs et enseignants en technologie éducative. Les auteurs doivent clairement indiquer l'étendue de la mise en oeuvre et de l'évaluation du système, et doivent rendre explicite les bases théoriques pour la technologie dans le cas où cela ne serait pas le point central de l'article soumis.
  • Revues de littérature et analyses théoriques: caractérisent la littérature liée à une question particulière, identifient les questions théoriques clés qui doivent être résolues, proposent des manières d'avancer. Les critères d'évaluation comprennent le cadre conceptuel (le cas échéant) utilisé pour caractériser et structurer la revue de littérature, la justification de l'importance d'une question théorique, et le potentiel de l'approche théorique proposée.

2.5 Distances et médiations des savoirs

La revue Distances et médiations des savoirs (février 2015) est une revue de disponible en ligne gratuitement, avec comité de lecture.

Distances et médiations des savoirs (Distance and Mediation of Knowledge) (DMS-DMK) a pour objet l’étude des rôles de la distance et des médiations dans l’accès aux savoirs. Son domaine est celui de l’enseignement à distance, et plus largement de tout dispositif de formation innovant par l’implication de divers types de distance (géographique, temporelle, culturelle, linguistique...) dans ses modalités.

DMS-DMK a pour ambition de participer à la structuration d’un domaine évoluant au gré des développements technologiques et de leurs diverses appréhensions didactiques, et en fonction de politiques éducatives, économiques, sociales et territoriales, concernant tout l’ensemble du système éducatif et de la formation professionnelle.

DMS-DMK est portée par les trois rédacteurs en chef qui ont animé la revue Distances et savoirs de 2001 à 2011. La revue s’appuie sur le comité éditorial de D&S agrandi. Distances et médiations des savoirs se positionne ainsi comme la principale revue francophone du domaine ; elle entretient d’étroites relations avec ses homologues à l’étranger.

Orientation et objectifs :

L’ambition de Distances et médiations des savoirs est de participer à la structuration d’un domaine qui évolue de façon parfois hétéroclite. D’une part au gré des développements technologiques et de leurs appréhensions didactiques diverses selon les disciplines. D’autre part en fonction des politiques éducatives, économiques, sociales et territoriales, concernant tout l’ensemble du système éducatif, du scolaire à l’enseignement supérieur et à la recherche, et de la formation professionnelle initiale et continue.

DMS-DMK se veut une revue ancrée dans la francophonie, mais elle est également attentive aux contextes nationaux et aux travaux menés dans d’autres régions ― son comité éditorial international et francophone en témoigne.

Soucieuse de faire reconnaître la spécificité des travaux francophones auprès d’autres communautés scientifiques dans un domaine ― la formation à distance (FAD) ― qui, par essence, traverses les frontières, Distances et médiations des savoirs dialogue avec d’autres revues scientifiques de renommée internationale (notamment l’American Journal of Distance Education). Ainsi DMS-DMK publie occasionnellement des articles en anglais, et éventuellement en espagnol.

2.6 Frantice et Adjectif

La revue Frantice est également une revue en ligne, gratuite, avec comité de lecture (février 2015 http://www.frantice.net/ ).

Le projet éditorial de la revue en ligne frantice.net, avec le soutien de l’Agence Universitaire Francophone, repose sur la volonté de soutenir la production scientifique, notamment celle des jeunes chercheurs, sur l’usage des TIC dans tous contextes éducatifs au Nord comme au Sud. Notre ambition est de soutenir une réflexion multiréférencée sur les TICE et leur apport aux évolutions de l'éducation et de la formation.

Les questions de développement, largement discutées par ailleurs, seront ici débattues sous l’éclairage des enjeux, des effets, des contraintes et des leviers liés à l’intégration de ressources numériques à l’école ou en formation.

Les contributions de recherche attendues ici porteront, entre autres, sur l’analyse de pratiques, de dispositifs pédagogiques, des politiques publiques, sur les effets de contextes pour l’intégration des TICE, sur les approches instrumentales et didactiques, sur les interactions rendues possibles...

Nous espérons ainsi dynamiser un espace d’échange sur la recherche au Sud comme au Nord, dans un champ porteur de questions inédites pour l’éducation et la formation, autant sur les terrains fortement dotés que sur les terrains faiblement dotés technologiquement. Ces questions sont nécessairement solidaires des besoins de développement de toutes les communautés.

Le portique ADJECTIF «propose depuis 2007 un support de publication aux jeunes chercheurs francophones en technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE). L’originalité du portique, dont le fonctionnement est impulsé au niveau du laboratoire EDA de l’Université Paris Descartes, est qu’il vise à venir en complément des revues professionnelles du champ en accompagnant les auteur-e-s dans leur écriture»

  • une veille scientifique permet d’identifier des travaux récents dont les auteurs sont contactés afin qu’ils contribuent aux contenus diffusés par le portique ;
  • à partir du moment où un auteur a signalé son intérêt, un suivi est engagé par l’équipe du portique : il amène les contributeurs à réviser et améliorer la synthèse de leur travail afin de parvenir à des contributions se conformant aux attendus du portique. Cette phase peut amener l’équipe responsable du projet Adjectif à relire et commenter plus de trois fois le travail d’un auteur.
  • Les synthèses sont communiquées, dans un dernier temps, aux membres du comité de lecture afin qu’ils donnent un avis, favorable ou non mais toujours accompagné de commentaires, au sujet des contributions

(A propos, consulté en Nov. 2015).

2.7 Revue STICEF

STICEF (Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Éducation et la Formation) est une revue scientifique francophone rendant compte de recherches conduites dans le domaine des technologies de l'information et de la communication au service des apprentissages humains.

Ce champ couvre toutes les questions concernant : - la conception (y compris les méthodologies de conception), - la réalisation (y compris les outils de réalisation), - la mise en œuvre, - la validation, - l´évaluation - l'apprentissage

- l'usage de dispositifs informatiques destinés à faciliter les apprentissages humains.

2.8 Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire

La Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire RITPU est l’initiative collective et innovatrice des universités québécoises. Elle a pour but la diffusion d’expériences et de pratiques pédagogiques, d’évaluations de cours sur le Web ou à distance, de réflexions critiques et de recherches en pédagogie universitaire portant sur l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) en enseignement supérieur. Elle expose de multiples approches pédagogiques et technologiques, et présente des expertises interdisciplinaires et des expériences académiques différenciées. Il s’agit d’une revue internationale où tous les textes, qui doivent respecter les directives de publication, sont évalués par un comité formé de pairs.

2.9 Education & Formation

La Revue Education & Formation est une revue scientifique francophone qui tient à créer un lien entre les réflexions menées dans différents contextes d'Education et de Formation et les praticiens qui y exercent au quotidien. (...) L'objectif est de permettre aux chercheurs de faire part de leurs réflexions, des outils qu'ils développent pour montrer en quoi et comment ces éléments peuvent être exploitables par les praticiens.

Du côté des praticiens, l'objectif est qu'ils témoignent de leurs pratiques de terrain et des idées qui s'en dégagent de manière à ce que chacun ait une conscience claire de la manière dont les réflexions des uns et des autres peuvent être rendues complémentaires. Proposer aux jeunes chercheurs et aux praticiens un espace de discussion. Un de nos objectifs est de stimuler les jeunes chercheurs à publier dans une revue qui leur permette de faire part de leurs travaux dans une optique d'échange avec les premiers en prise avec les réalités du monde de l'éducation et de la formation. De même, les praticiens, acteurs de terrain, trouveront dans la Revue Education & Formation une occasion d'expliquer ce qu'ils mettent en oeuvre au quotidien et les réflexions qui en émergent ou qui les guident.

2.10 Communication, Technologie et Développement

Communication, technologies et développement est une revue scientifique internationale et interdisciplinaire en ligne, orientée vers des problématiques portant sur la circulation des idées, le partage des savoirs, l’expression des identités individuelles et collectives. Elle se veut un espace de dialogue scientifique où se côtoient les recherches menées dans l’espace francophone et celle issue d’autres aires linguistiques. Les terrains privilégiés sont ceux des territoires émergents, l’émergence portant ici une dimension plus large que celle économique ou politique. Ces territoires se situeraient aussi bien en Amérique latine, en Asie, en Afrique qu’en Europe et se caractériseraient par le fait de n’avoir pas été suffisamment mis en lumière. Si la langue principale reste le français, la revue s’inscrivant dans la logique de la diversité culturelle acceptera des articles inédits en allemand, en anglais, en arabe, en espagnol, en portugais et en swahili. Une attention particulière sera portée aux mutations socioprofessionnelles, aux innovations technologiques en lien avec le développement économique et social.

2.11 Éducation et Sociétés

Éducation et Sociétés est issue de rencontres initiées par le Comité de recherche "Modes et progrès de socialisation" de l'Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF). Celles-ci ont mobilisé de très nombreux chercheurs et ont contribué à renouveler la physionomie de la sociologie de l'éducation depuis une quinzaine d'années. Le but d'Éducation et sociétés est de capitaliser les résultats produits dans cette période pour les mettre à la disposition d'un large public et entretenir le débat nécessaire à la vitalité du milieu scientifique.

2.12 La Recherche en Education

La Recherche en Education, Revue permanente, son esprit d’ouverture aux différents paradigmes, approches et théories est l’un de ses traits principaux, tout en privilégiant la publication d’articles présentant:

- des recherches menées selon des démarches méthodologiques précisées et des critères de validité identifiés; - des réflexions d’ordre méthodologique et épistémologique; - des bilans sur l’état de la recherche dans des problématiques données;

- des témoignages du vécu des démarches de recherche (la création d’hypothèses, les accidents de parcours, des extraits de journaux de recherche…): « la recherche en train de se faire».

2.13 Formation et Profession : revue scientifique internationale en éducation

Le bulletin Formation et Profession, publié par le Centre de recherche Interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) depuis près de vingt ans, devient, depuis 2012, Formation et Profession : revue scientifique internationale en éducation. Sa section scientifique vise la diffusion des travaux savants en sciences de l'éducation. Elle se démarque et innove de plusieurs façons, notamment :

- Elles acceptent les textes scientifiques présentés de façon plus succincte; - Elles acceptent des textes savants qui développent des perspectives théoriques ou des idées de fond; - Tous les articles à paraître sont mis en ligne dans un numéro dès qu'ils sont prêts afin de diminuer les délais de publication; - Tous les articles sont accessibles en format HTML et en format PDF paginé;

- La revue est indexée par les principales bases de données en éducation.

2.14 Technique et Science Informatiques

Revue pluridisciplinaire destinée à offrir un outil de synthèse aux chercheurs et industriels français en informatique, la revue de Technique et Science Informatiques TSI favorise la publication rapide des travaux et fournit un support de transfert bidirectionnel des connaissances entre recherche et industrie. Les articles sont regroupés en trois rubriques scientifiques : synthèse, application et recherche. TSI, la seule revue française de haut niveau en informatique scientifique et technique : rend compte plus rapidement des évolutions scientifiques, couvre de manière plus active les différents champs de connaissance : architectures, bases de données et de connaissances, intelligence artificielle, génie logiciel, concurrence, communication, parallèlisme,... réalise des numéros thématiques qui présentent systématiquement des synthèses des domaines scientifiques concernés.

3 Autres regards sur la recherche en technologie éducative

Il existe de nombreuses autres revues scientifiques et chacune de ces dernières a un point de vue quelque peu différent sur le type de recherche à considérer comme intéressant et recevable. Vous pouvez notamment consulter l'analyse proposée sur le site du réseau ORPHEE (Organisation de la Recherche Pluridisciplinaire en e-Education).

Une autre manière de déterminer quel type de recherche est reconnu consiste à jeter un œil aux actes de conférences et aux thèses de doctorat (notamment par les Archives Ouvertes des universités). Une troisième possibilité est de se référer aux méta-études sur les sujets et les méthodes de recherche. Le livre en ligne gratuit Multidisciplinary Methods in Educational Technology Research and Development (Méthodes multidisciplinaires en recherche et développement dans le domaine de la technologie éducative) [ par Justus J. Randolph constitue une excellente source. Randolph donne des réponses aux quatre questions suivantes:

  1. Quels sont les facteurs méthodologiques devant être pris en considération lors de la conception et de la conduite d'une recherche en technologie éducative?
  2. Quels types de questions de recherche les chercheurs en technologie éducative ont-ils tendance à poser?
  3. Comment les chercheurs en technologie éducative ont-ils tendance à conduire la recherche? ― Quelles approches utilisent-ils? Quelles variables examinent-ils? Quels types de mesures utilisent-ils? Comment établissent-ils le rapport de leur recherche?
  4. Comment l'état de la recherche en technologie éducative peut-il être amélioré?

Nous avons extrait quelques exemples de questions de recherche types de son texte:

Questions basées sur les connaissances (analyse et revue de la littérature):

  • Que sait-on des meilleures pratiques dans la conception centrée utilisateur?
  • Quels sont les effets académiques des outils aidant les étudiants à visualiser les algorithmes?
  • Quelles sont les variables connues pour leur efficacité dans les interventions éducatives?

Questions de recherche empiriques

  • Quels sont les effets d'une nouvelle intervention technologique sur la mémorisation de mots de vocabulaire sur le court et le long terme?
  • Dans quelle mesure les apprenants et les enseignants rapportent-ils qu'ils sont satisfaits d'une nouvelle intervention?
  • De quelles manières les enseignants et les étudiants rapportent-ils qu'une nouvelle intervention peut être améliorée?

De telles questions sont très générales et résument simplement un sujet de recherche. Vous devez apprendre comment décomposer une question générale en sous-questions. Selon Randolph (p. 17), la question suivante:

Quelle est l'essence de l'expérience du sentiment d'appartenance à une communauté dans un environnement d'apprentissage à distance?

pourrait être décomposée en trois sous-questions:

  1. Quelle est l’expérience des enseignants quant au phénomène de sentiment d'appartenance à une communauté dans un environnement d'apprentissage à distance?
  2. Quelle est l’expérience des apprenants quant au phénomène de sentiment d'appartenance à une communauté dans un environnement d'apprentissage à distance?
  3. Quels sont les facteurs, en termes de TIC, qui influencent l’expérience des parties prenantes (enseignants, apprenants, décideurs, etc.) quant au phénomène de sentiment d'appartenance à une communauté dans un environnement d'apprentissage à distance?

4 Résumé

La technologie éducative peut être considérée comme une science design et, en tant que telle, cette dernière a développé une certaine méthodologie de recherche spécifique comme la "recherche design en éducation". Cependant, puisqu'elle traite aussi toutes les questions fondamentales de l'apprentissage, de l'enseignement et de l'organisation sociale, la technologie éducative utilise toute la gamme de méthodologie des sciences sociales modernes et des sciences de la vie. Globalement, la méthodologie de la recherche pour la technologie éducative repose sur la méthodologie de la recherche en général, et en particulier sur des approches méthodologiques des sciences sociales.

Nous proposons de distinguer trois types principaux de recherche :

  1. recherche orientée test de théorie,
  2. recherche orientée création de théorie,
  3. et recherche design.

Pour identifier un sujet de recherche intéressant, vous pouvez regarder les revues spécialisées du domaine, consulter les actes de conférence et les thèses de doctorat ou encore les méta-études sur les sujets et méthodes de recherche d’un domaine donné.

Pour pratiquer:


  • Quels sont les objectifs de la recherche en technologie éducative ?
Veuillez écrire trois objectifs de la recherche en technologie éducative.
Justifier pour chaque objectif pourquoi vous le considérez important.
  • Existe-t-il une correspondance évidente entre une question de recherche et une méthodologie de recherche ?
Expliquez pourquoi vous pensez que oui ou non.
  • La technologie éducative est-elle un domaine paradigmatique ?
Justifiez votre réponse.