Flash svg

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est une ébauche à compléter. Une ébauche est une entrée ayant un contenu (très) maigre et qui a donc besoin d'un auteur.

(à refaire un jour, je ne partage pas certaines opinions et informations - Daniel K. Schneider 21 mars 2011 à 14:59 (CET) ....)

1 Comparatif FLASH / SVG

Pourquoi SVG ?

SVG est facilement intégrable dans XML/XHTML

Dans HTML 5 il y aura un module spécifique d'intégration du SVG

On peut générer du SVG avec XSLT/PHP, ceci à partir de données XML

On peut appliquer une feuille de style CSS à du SVG qui est en fin compte du XML, ce qui permet de séparer le code, la présentation et le contenu

SVG c'est du XML, qui est compatible selon les normes du W3c

On peut combiner du SVG et JavaScript via DOM

Possibilités de création et d'animation assez évoluées


Pourquoi Flash ?

Bien que Flash ne réponde pas au norme W3C, ce concept offre :

Un contexte applicatif de développement évolué, ergonomique et très utile pour le développeur

Le développeur peut ainsi en beaucoup moins de temps créer

Avec moins d'effort

Et plus facilement

Développer des animations riches et même impressionnantes.

Si vous êtes un as de la programmation pour l'animation choisissez SVG, car c'est du XML;

sinon utilisez Flash qui vous permettra de gagner grandement du temps


2 Pourquoi Flash et SVG pour l'éducation ?

La société ADOBE est en train d'étudier comment adapter certains de ses produits dont FLASH au domaine fondamental de l'éducation :

recherche d'ergonomie optimale,

facilitation au niveau de la programmation,

automatisation de tâches,

création d'animations facilitée,

la nouvelle version FLASH CS4 intègre la 3D.


Ce qu'on peut faire avec FLASH :

Classe virtuelle

Formation et e-learning rapides

Intégration à un système de gestion de la formation (LMS)

Communications techniques (manuels d'utilisation, système d'aide, des formation et du contenu pédagogique.


Toutefois, l'avantage de SVG est :

qu'il est au format XML,

son contenu est donc universel et

peut s'adapter à un très grand nombre de plateformes différentes (téléphone portable, ordinateur, Internet, etc.) par le biais du format XML,

ce qui en fait un outil idéal pour la technologie éducative,

pour l'animation il y a peut-être encore des limitations d'adaptabilité, mais cela sera peut-être dépasser avec la venu de HTML 5.


2.1 Comment intégrer du Flash dans une application EXE éducative

Plusieurs solutions existent


a) importer l'application FLASH, en allant sous outils, puis sous éditeur d'outil pédagogique; puis sur importer (importer tous les documents relatifs à l'animation FLSH). Veillez à intégrer tous les document relatifs au document Flash publiable.

b) intégrer grâce à l'option "insérer Site Web Externe" une page HTML publiant le document Flash, ceci à partir d'un lien hypertexte,

c) intégrer grâce à l'otion "insert / edit embedded data" l'animation FLASH voulue,

d) intégrer l'animation FLASH en activant l'éditeur HTML, puis en y mettant le code HTML adapté pour y intégrer une animation FLASH.


3 XSD et SVG

Comme il a été dit auparavant le SVG est un XML spécifique.

XML (Extensible Markup Language) devient de plus en plus un standard dans différents domaines:


- pour les applications B2B

- pour le E-Business,

- pour les échanges de données indépendantes des plateformes,

- ainsi que comme format universel dans les secteurs Middleware et Publishing,

et par la même pour l'éducation et la technopédagogie


Sur la base de l'origine de SGML (Standard Generalized Markup Language), un standard ISO, qui fut créé pour la gestion de documents, XML comporte non seulement, avec le DTD (Document Type Definition), des mécanismes limités pour la spécification et la structure des données. Ceci est un désavantage considérable pour les applications actuelles et futures.

Avec XML Schema Definition (XSD), un standard W3C stable, la focalisation sur des objectifs documentation, dont XML a été jusqu'ici encore responsable, est corrigée. XML se rapproche considérablement des concepts les plus importants, reconnus et omniprésents des grands langages de programmation (Java, C++ ou C#) et des bases de données (relationnelles ou orientées objets). A l'inverse, XML devient intéressant pour les applications qui, auparavant, n'étaient que partiellement soutenues.

C'est pourquoi, il est avantageux d'utiliser le XSD au lieu du DTD, ceci même dans le cadre d'un développement SVG.