E-learning 2.0

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Cet article est une ébauche à compléter. Une ébauche est une entrée ayant un contenu (très) maigre et qui a donc besoin d'un auteur.

Voir aussi: E-learning 2.0 - la vue d'un enseignant

1 Introduction

On peut définir e-learning 2.0 sur un plan technique comme une stratégie e-learning qui utilise les technologies "web 2.0": une interface plus agréable, une participation plus active des apprenants, une composante "social web", etc.

Sur le plan conceptuel e-learning 2.0 et plus difficile à définir. Les auteurs font référence à l'utilisation de services de partage, de navigation sociale, de réseautage, de co-construction de savoirs etc. mais aussi à l'émergence d'environnements d'apprentissage et/ou d'enseignement personnalisés. E-learning 2.0 peut aussi être mis en lien avec l'idée de la communauté de pratique, c.a.d. l'apprentissage comme une forme de socialisation ou dans un esprit similaire, l'apprentissage comme forme de dialogue. Dans ce sens e-learning 2.0 est apparantés à d'autres "buzzwords" comme apprendre 2.0 ou encore education 2.0.

Finalement e-learning 2.0 est aussi un synonyme de l'autonomisation des enseignants face à administration souvent lourde. En gros, avec un simple navigateur, on peut tout faire en classe sans devoir négocier pendant des mois ou des années.

2 Description et intérêt

E-learning 2.0 est clairement un "buzzword" et regroupe un certain nombre de pratiques, de technologies et révendications. E-learning 2.0 peut se référer aux items suivants:

  • L'utilisation d'ouils web 2.0 (tous ou presque) dans l'éducation, la formation professionnelle et aussi dans l'apprentissage informel.
  • L'emérgence d'environnements sous contrôle de l'apprenant et/ou qui valorisent leurs productions. On peut mentionner par exemple l'environnement d'apprentissage personnel et les e-portfolios.
  • L'émancipation (on peut même parle de libération) des enseignants et autres formateurs de leurs administrations. La majorité des outils web 2.0 tournent dans n'importe quel navigateur et leur utilisation est gratuite (ou presque).
  • L'intégration du monde extérieur dans la salle classe, par exemple en utilisatant des plateformes sociales.
  • L'émergence de nouvelles plateformes e-learning (plateforme pédagogique) ainsi que des dispositifs légers et partageables pour le micro-learning. Il est intéressant de constater qu'il existe à la fois des initatives très ambitieuses comme le e-framework ou des solutions déjà opérationnels comme haiku lms.

En peut résumer "e-learning 2.0" comme une individualisation pour les apprenants et les formateurs et en même temps comme ouverture vers Internet et ses pratiques d'échange. On pourrait aussi mentionner des progrès dans l'ergonomie, enfin cette dernière risque d'être annulé par l'augmentation du coût de communication et de coordination.

E-learning 1.0 sera caractérisé comme bureaucratique et "pré-Internet". Ses origines remontent en effect aux années soixante et le computer-based training. Notons, que ce dernier paradimge reste pertinant pour certains types d'apprentissages.

Voici à quoi pense Marcel Lebrun en May 2009 (le père spirituel de la plateforme Claroline dont Dokeos est un spin-off).

A-quoi-pense-marcel-lebrun-may-2009.png

3 Diverses thématiques liées à la formation en ligne : efficacité pédagogique, tendances et évolution, Serious Games, charges cachées...

En Mars 2012 s’est tenue à Bruxelles une conférence intitulée «Tous les chiffres du e-learning : prenez vos repères pour 2012 !», organisée par l’ISTF – Institut Supérieur des Technologies de la Formation (Source : Formavox.com, David Vellut, 8 mars 2012).

De cette conférence, 9 éléments-clés à retenir sont ressortis à propos du e-learning :
1) Ainsi, l'externalisation des contenus reste encore la solution n°1.
2) Le Serious Game séduirait de plus en plus.
3) Le Social Learning commence à poindre le bout de son nez.
4) Le E-Learning est efficace pour former sur les savoirs purs.
5) Ce qui motive les apprenants, c'est la qualité pédagogique avant tout !
6) Le Blended Learning est un dispositif qui a de beaux jours devant lui.
7) Comptez 83'000 euros en moyenne pour "jouer sérieusement".
8) Au niveau des Serious Game, on se dirige déjà vers une baisse des coûts.
9) Il ne faut pas sous-estimer les charges "cachées" du E-Learning.

Vous trouverez de plus amples informations en cliquant sur le lien suivant :

Enseignement à distance, a-t-on vraiment évolué en 10 ans ? (Ludovia.com, Aurélie Julien, 9 mai 2013)

Le site edudemic.com propose un retour en arrière sur ces dix dernières années pour comprendre où nous en sommes sur l'enseignement en ligne et comment cela est-il perçu par la communauté éducative.

4 Architecture et fonctions

Puisqu'on ne peut pas vraiment définir ce qu'est e-learning 2.0, il n'existe pas un système technologique "canonique", mais plutôt une palette très large. Ci-dessous quelques catégories.

5 Exemples d'applications et d'utilisation

Isabelle Dremeau a crée des jolies cartes interactives:

5.1 e-learning 1.0 dans un nouveau emballage

Il s'agit de services en ligne qui propose des plateformes pédagogiques plus conviviales avec quelques ajouts web 2.0

5.2 Micro-learning

5.3 Production de ressources

(de type très varié, parfois associé au mouvement en:Open educational resources)

  • Matériaux de cours produits en ligne, par exemple les Flash tutorials dans EduTechwiki
  • edu20.org Site multi-fonction (classes, écoles, ressources, outils, ...) "Moodle is like a PC, Edu20 is like a Mac"
  • Unison Outil pour créer des contenus en Flahs

5.4 Outils "bureau" et cognitifs en ligne

5.5 Sites de partage

5.6 Environnements personnels

6 Liens et bibliographie

En Anglais
  • Downes, Stephen (2005). E-learning 2.0, eLearn Magazine, HTML. (Une autre version est sur son blog).
  • Markkula, Markku et Matti Sinko (2009). Knowledge economies and innovation society evolve around learning, e-learning papers, Abstract/PDF
En Français