Constructivisme culturel

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Derrière l'environnement social immédiat de la situation d'apprentissage se trouvent les contextes plus larges des influences culturelles, incluant coutumes, religions, biologie, outils et langages. Par exempls,le format des livres influence l'apprentissage en promouvant les vues des organisations, l'accessibilité et le statut des informations qu'ils contiennent.

"[Nous avons besoin] d'une nouvelles conception de l'esprit, et non pas comme un processeur individuel d'information, mais comme un système de développement biologique que existe aussi bien dans le cerveau que dans les outils et les systèmes symboliques utilisés pour faciliter les interactions culturelles et sociales. (Vosniadou, 1996)

Les outils (incluant langage et autres systèmes symboliques aussi bien qu'outils physiques) que nous utilisons affectent la manière dont nous pensons. Salomon et Perkins (1998) identifient deux effets des outils dans l'apprentissage de l'esprit. (1) Ils redistribuent la charge cognitive d'une tâche entre les personnes et les outils pendant leur utilisation. Par exempls, un label peut éviter de longues explications et utiliser un téléphone peut changer la nature de la conversation. (2) L'utilisation d'un outil peut affecter l'esprit au-delà de l'utilisation actuelle,en changeant les compétences, perspectives et les représentations du monde. Par exemple, les ordinateurs sont porteurs d'une philosophie complète de la construction de l'apprentissage, dela manipulation des symboles, du design et de l'exploration, qui, utilisés en école, peuvent subversivement promouvoir des changements dans les curriculum, les évaluations, ainsi que d'autres changements dans l'enseignement et l'apprentissage.

Les fonctions mentales de haut niveau sont, par définition, culturellement médiatisées. Elles n'impliquent pas une action directe sur le monde, mais une indirecte qui utilise un peu de matière précédemment vue et l'intègre comme étant un aspect d'une action. Dans la mesure où la matière elle-même a été sculptée par les pratiques humaines antérieurs (p.ex. si c'est un artéfact), les actions courantes permettent d'intégrer le travail mental qui produit cette forme particulière de cette matière. (Cole and Wertsch, 1996, p252)

Cobern (1993) écrit que la matière et de l'internalisation mentale des apprendant sont des écologies conceptuelles en concurrence, une image qui invoque des images de construits en concurrence, s'adaptera et conservera la plus acceptable. Cela met en lumière le besoin de considérer les deux contextes pleinement : celui de l'apprenant et celui de ce qui doit être appris.

(Retour au constructivisme)

Références

Cobern, W (1993) Contextual Constructivism: The impact of culture on the learning and teaching of science. In: K. Tobin (Ed) The Practice of Constructivism in Science Education, pp 51-69, Lawrence-Erlbaum, Hillsdale, NJ.

Cole, M. & Wertsch, J. V. (1996). Beyond the individual-social antimony in discussion of Piaget and Vygotsky. Human Development, 39, pp 250-256.

Dougiamas, M. (1998). A journey into Constructivism, http://dougiamas.com/writing/constructivism.html

Vosniadou, S. (1996). Towards a revised cognitive psychology for new advances in learning and instruction. Learning and Instruction 6, 95-109.