Audacity

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher


1 Télécharger Audacity (et LAME)


En tapant « telecharger audacity » dans un moteur de recherche, différentes plateformes vous donnent la possibilité de télécharger le logiciel (en français). Pour plus de sécurité, nous vous proposons le lien du site officiel : https://audacity.fr/. Ajoutons que pour exporter en MP3 avec Audacity, il faut également télécharger un deuxième programme (paquet sur votre ordinateur) du nom de LAME. Ce dernier est un encodeur MP3 qu’il faut installer, sans quoi vous ne pourrez pas exporter vos fichiers en MP3.

2 Présentation générale


Audacity est un enregistreur et éditeur de montage audio. Il s’agit d’un logiciel libre et donc gratuit (opensource) disponible sous Windows, GNU/Linux et Mac OS X.
Le logiciel Audacity permet d’enregistrer, de jouer, d’importer et d’exporter des données dans de multiples formats. En exportant, il y a la possibilité de convertir les fichiers audio dans les formats les plus classiques, tels que : AIFF (Apple), WAV (16 et 32-bit) et MP3. Puis, dans d’autres fichiers moins communs, tels que : Ogg Vorbis, FLAC, MP2, M4A Files, AC3 Files, AMR Files, WMA Files, FFmpeg et d’autres formats non-compressés.

  • Un exemple d’export avec le format MP3

Avec le format compressé MP3, utilisé très couramment par un grand nombre de la population, nous avons la possibilité de régler la qualité du format. Celle-ci va d’une qualité moyenne pour les petits fichiers, à une qualité dite « extrême » pour les fichiers plus imposants et importants aux yeux de l’utilisateur. En outre, la vitesse est également modulable, ce qui peut faciliter l’écoute de fichiers audio. Cela peut faciliter la retranscription d’interviews. Une vitesse élevée permettant un gain de temps. A contrario, une vitesse lente permettra une écoute plus attentive, notamment lorsque des mots peuvent sembler incompréhensibles. Bien évidemment, en dehors des paramètres d’export des fichiers dans un format MP3, Audacity permet de réaliser ces modifications de vitesse en temps réel, chose que nous aborderons plus bas.

3 Fichier audio : fonctionnalités principales


Au niveau de ses fonctionnalités générales, Audacity permet à ses utilisateurs d'ouvrir ou créer un fichier audio pour lire ou enregistrer des données sonores. Vous pouvez réaliser des enregistrements audio en temps réel, grâce à un micro intégré ou branché à une carte son externe reliée à l’ordinateur. Vous pouvez dès lors, ouvrir un fichier à partir de données existantes (éditeur de données, principalement pour la lecture) ou bien créer un fichier à partir de zéro (principalement pour l’enregistrement).

  • Un exemple d’enregistrement : les cassettes

Grâce à la carte son externe, vous pouvez relier différents appareils par les ports usb, Firewire, midi, jack ou mini-jack pour les plus communs. Ainsi, vous pouvez réaliser des enregistrements audio de cassettes diverses. Tout dépend du type d’appareil que vous brancherez. Dans certains cas de vieux appareils, des adaptateurs devront être employés pour la bonne transmission du son vers l’ordinateur via la carte son. De ce point de vue, les possibilités sont variées et dépendent des besoins, des envies et de l’ingéniosité des utilisateurs. Il est donc possible par exemple, d’enregistrer le son d’une cassette vidéo d’un vieux film (une bande originale ou encore un dialogue) et de l’intégrer à d’autres enregistrements. Encore une fois, ceci dépend des aspirations de l’utilisateur. Une fois les enregistrements effectués, ils peuvent alors être convertis en MP3 ou en qualité supérieure avec un format non-compressé : le WAV, pour ensuite les mettre sur Compact Disc (CD).

A l’instar d’un traitement de texte, Audacity permet de couper, copier, coller une bande son qui se trouve sur une piste. Il est aussi possible de découper la bande son à divers endroits et de déplacer les morceaux choisis. Les enregistrements peuvent se faire sur une piste ou sur plusieurs. La création de piste n’est pas limitée par le logiciel, cependant, le bon fonctionnement des pistes va grandement dépendre de la qualité du matériel à portée de l’utilisateur. Une bonne carte son permettra la lecture simultanée d’un nombre important de pistes. En revanche, pour l’enregistrement, malgré un bon matériel audio, à partir d’un certain nombre de pistes, des problèmes de latence apparaîtront. C’est-à-dire que toutes les pistes en mode enregistrement, auront un décalage sonore les unes avec les autres. L’enregistrement ne sera donc pas uniforme.

  • Un exemple d’enregistrement multipiste

Votre groupe de rock a décidé d’enregistrer son premier morceau. Grâce à une carte son possédant plusieurs ports, tous les membres du groupe vont être raccordés à un micro et pourront enregistrer le morceau ensemble en temps réel, piste par piste. Cela veut dire que chaque musicien bénéficiera de son propre enregistrement attribué à une piste donnée et nommée au préalable (par exemple : lead guitar). Par la suite, les musiciens peuvent régler les imperfections en écoutant le morceau avec un casque, tout en rejouant leur partie individuellement de façon plus posée sur une nouvelle piste (attribuée et nommée également au préalable) afin d’obtenir le résultat le plus propre possible. Ainsi, le musicien utilisera Audacity en mode lecture pour l’écoute et enregistrement en même temps. Une fois cette opération effectuée de manière satisfaisante par chaque musicien, les pistes les plus abouties seront alors sélectionnées et mises ensemble dans le but d’avoir un morceau sans faille au niveau de la technique musicale.

4 Les effets sonores


Audacity possède un grand nombre d’effets. Sans pour autant les citer tous, nous pouvons néanmoins présenter les plus importants. Bien entendu, et dans l’absolu, le terme d’importance dépend encore une fois de la démarche et du but recherché par l’utilisateur. Certains effets seront plus à vocation musicale et d’autre au niveau du traitement de la voix (p.ex. discours). Ainsi, pour la musique, l’amplification, le compresseur, l’égalisation et la réverbération, sont sans doute les principaux effets que l’on trouve dans Audacity et qui sont en quelque sorte à l’origine des autres effets plus spécifiques tels que l’écho (que l’on peut obtenir en combinant la réverbération et répéter), ou bien basse et aïgu (que l’on peut régler avec l’égalisation p.ex.). Pour les discours ou le traitement de la voix (sans prendre en considération nécessairement le chant, plutôt associé à la musique), des effets vraiment intéressants sont proposé par Audacity. Par exemple, changer la vitesse et changer le tempo peuvent être très utiles comme mentionné plus haut, lors d’une écoute attentive ou d’une retranscription. En outre, pour un discours dont l’enregistrement n’est pas de très bonne qualité et dans lequel on entend plein de petits bruits, l’effet Réduction de bruit... est efficace pour rendre l’enregistrement plus propre. Attention cependant à ne pas abuser des effets, auquel cas, ces derniers auraient tendance à détériorer la qualité de l’enregistrement.

  • Un exemple d’utilisation de l’effet suppression des clics

Vous pouvez dans un discours, éliminer les bruits indésirables. Pour ce faire, il faut sélectionner avec la souris ou le trackpad des bruits isolés du discours (c’est-à-dire, ceux-là mêmes que vous voulez éliminer). 1) Vous sélectionnez dans « Effet », « Réduction de bruit… ». 2) Puis, dans la fenêtre pop-up qui s’affiche, cliquez sur le bouton « prendre le profil du bruit ». 3) Vous pouvez alors sélectionner avec la souris sur la piste choisie, le passage correspondant aux bruits isolés que vous voulez supprimer au maximum. 4) Une fois cette opération effectuée, vous re-sélectionnez l’effet Réduction de bruit… et cliquez sur OK. Si le bruit ne vous paraît pas avoir assez disparu, vous pouvez recommencer l’opération numéro 4. Vous pouvez également régler dès le début la réduction de décibels (dB), grâce au curseur « Noise reduction » qui se trouve dans la fenêtre pop-up. Attention encore à ne pas multiplier cette opération, les dB étant une unité de type exponentielle, il y a le risque de trop atténuer d’autres sons environnants que l’on voudrait conserver.