ADID 2: Cours-projet / Dispositif de formation: CARING FOR WATER

De EduTech Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Cette page présente un projet de scénarisation d'une formation collaborative hybride réalisé dans le cadre du cours Apprentissage DIgital et formation à Distance (ADID) [1]. (Semestre: Printemps 2019)

· Responsables du cours: Gaëlle Molinari [2] et Sunny Avry [3]

· Auteures du projet: Anne Sorin [4] et Pastora García García [5]

L'ensemble de projets sont présentés sur la page ADID'2.


Sommaire

1 Projet: CARING FOR WATER

1.1 Contexte

Ce projet a pour objectif de former des ambassadeurs de l'initiative Caring for Water.

La gestion du climat et des ressources naturelles est un engagement mondial défini dans le cadre des "Objectifs de développement durable" des Nations Unies. Plus d'informations ici

L'objectif n°6 de cet engagement concerne la gestion des ressources en eau, et est formulé comme suit dans la charte pour le développement durable:

«Sustainable Development Goal 6: Ensure availability and sustainable management of water and sanitation for all.»

Dans ce contexte, plusieurs organisations non gouvernementales, entreprises et gouvernements se sont regroupés en une organisation: the "Alliance for Water Stewardship" (AWS), et se sont engagés à travailler pour l'atteinte de cet objectif n°6.

La première étape est la mise en place d'un standard sur la gestion des ressources en eau, le standard AWS. L'initiative porte le nom de projet "Caring for Water".

Afin de déployer ce standard, plusieurs entreprises ont proposé de nommer des Ambassadeurs (Caring For Water Champions), dont la responsabilité sera de déployer les pratiques AWS sur les sites dans lesquels ils travaillent, et de piloter les projets de gestion des ressources en eau.

Le dispositif de formation que nous proposons a pour objectif de former ces ambassadeurs.

Le cours sera donné par un enseignant dit référent et accompagné par des tuteurs. L'enseignant référent sera un Ambassadeur Caring for Water formé initialement lors d’une session externe donnée sur le standard AWS par un des organismes accrédités.

La communauté des tuteurs sera d’abord composée d'ambassadeurs Caring For Water de la volée initiale, et 4 tuteurs (1 par équipe) suivront chacune des volées. Ces mêmes tuteurs deviendront à terme potentiellement des enseignants principaux et les nouveaux ambassadeurs pourront à leur tour devenir des tuteurs. Cette approche soutient la création d’une communauté professionnelle, si on se réfère aux observations de JL Metzger (2004) [6] qui identifie des fonctionnements communautaires mis en place entre “enseignants pionniers” (renforcé par le fait qu’ils ont testé la formation initiale et résolu ensemble les difficultés liées et qu’ils ont développé ensemble les savoirs et savoirs-faire à transmettre), mais aussi entre apprenants, du fait du travail en groupe et de la proximité de leurs intérêts.  Metzger note également que la seconde communauté s'agrège peu à peu à la première du fait de la montée en compétences des apprenants.

1.1.1 Rôle des ambassadeurs Caring for Water

  • Obtenir la certification de leur site pour la conformité au standard AWS (Alliance for Water Stewardship) ;
  • Trouver les initiatives à déployer sur les sites de production auxquels ils appartiennent ;
  • Convaincre les cadres de l’entreprise de réaliser les projets ;
  • Communiquer les résultats et engager les partenaires de leur site dans la démarche (fournisseurs, clients, communautés et autorités locales, etc.).

La description détaillée du rôle de ces ambassadeurs se trouve à cet endroit: Job description des Champions AWS - Caring for water: [7]

Description de rôle de l'ambassadeur Caring for Water (issu de Job Success Profile template - Nestlé)
Description des rôles à remplir par le C4W champion
Inspire Change: Create a compelling understanding of the AWS standard and inspire stakeholders to excel in compliance & continuously improve
Create Strategy: Identify AWS priorities, current & future challenges, and opportunities for change. Develop a holistic strategy and implementation plan, aligned with Group priorities & objectives, and the overall Region OMP. Guide implementation and communication of the strategy across Region and markets
Implement AWS Standard on site Guide implementation. Develop and continuously improve Region S&H programmes to deliver compliance and performance improvement. Ensure the site is covered by AWS certification
Develop Capability of Managers: Ensure training and coaching is provided to managers and team leaders to help them take ownership, and lead & manage water stewardship within their area of responsibility. Provide personal coaching and support to Management Team.
Develop AWS Networks: Develop & coordinate AWS networks of professionals, champions, and SME
Provide Guidance: Ensure internal stakeholders receive trusted guidance & support on relevant AWS matters, along the value chain. Identify expertise and good practices from inside and outside and communicate them internally
Provide Support: to the site by coaching implementation of AWS standard, coordinating AWS projects support communication around environmental sustainability: water related topics
Audit & Review: Ensure compliance is regularly audited and performance assessed, and the results used to drive further improvement. Promote effective communication of successes and learnings, and recognition for strong performers and contributors.
Engagement: Engage with external stakeholders (eg AWS association, regulatory bodies,NGOs) on AWS topics to build long term, positive relationships. Participate in external forums to benchmark with other companies, share practices, and provide input into development of local regulations, standards and initiatives.

Dans cette fonction, les ambassadeurs Caring for Water (abrégé C4W dans la suite de ce document) doivent interagir avec différents partenaires, ainsi que représentés dans le tableau ci-dessous. (également extrait du Job Success profile de Nestlé, adapté pour le rôle de C4W champion)

Key Relationships Internal Key Relationships External
SHE and Water Resources management teams, corporate, regional and market

Interaction with technical engineering teams

Interactions with APG, R&D and process specialists teams

Creating Shared Values teams and Communication teams

Senior leadership teams on relevant sites

Alliance for Water Stewardship organization

Local authorities

1.1.2 Background des personnes visées par la formation

Les personnes concernées par cette formation sont les employés désignés par l’entreprise, sur une base volontaire, majoritairement travaillant déjà dans le domaine du développement durable, de l'environnement et/ou de la communication et des relations publiques.

1.1.3 Contraintes à prendre en compte dans la création du dispositif

Il y a deux contextes possibles d'utilisation à prendre en compte dans le design pédagogique:

  1. Cours dans le cadre d'une prise de rôle au sein de l'entreprise ;
  2. Cours ouvert à tout participant du public intéressé par cette thématique.

Pour le rendu ADID 2, nous envisagerons la première situation, à savoir:

Les participants sont des salariés de l'entreprise proposant le cours. Qu’ils aient manifesté la volonté de devenir champion waters stewardship ou qu’ils aient été désignés volontaires, ce sont des personnes qui ont déjà une occupation professionnelle.

Les contraintes associées à ce contexte sont listées ci-dessous.

1.1.3.1 Temps

La formation des ambassadeurs C4W se fera dans le cadre de leur travail et donc le temps à y consacrer devrait idéalement être prévu pour se faire pendant les heures dites officielles de travail et ne pas générer de temps de travail additionnel plus que nécessaire. On peut cependant noter, que Mispelblom-Beyer (2001) [8] a observé que des employés peuvent ne pas hésiter à prolonger leur temps de travail sur le temps domestique, s'ils estiment que les activités à faire correspondent à leur éthique personnelle. Ils se mettent alors dans une situation d'amalgame entre temps de travail et temps personnel, où la distinction entre les deux n'est plus claire. Ce phénomène peut être profitable et refléter la motivation des participants à suivre et "réussir" la formation.

1.1.3.2 Géographie

Les participants étant potentiellement basés sur des sites géographiquement différents et éloignés, on considère qu’il faut limiter les déplacements liés à des séances présentielles et en tout cas faire en sorte de “grouper” ces cessions.

Les volées seront composées dans la mesure du possible de participants se situant dans la même zone géographique, pour éviter les conflits de décalage horaire pour les travaux à distance et les feedbacks synchrones, et limiter la durée des déplacements pour les séances en présence.

Il faut garder à l’esprit que en cas de séance en présence, idéalement le bloc ne doit pas durer plus de trois jours afin de permettre au participant de voyager sur leurs jours travaillés.

1.1.3.3 Enseignants et tuteurs

Les enseignants et les tuteurs de la formation ne sont pas obligatoirement des personnes dédiées à cette activité, mais exerçant déjà une activité professionnelle. Il faut donc également tenir compte de leur disponibilité dans le design du scénario d'accompagnement.

1.1.3.4 Langue

Le cours sera donné en anglais, il est donc indispensable que enseignant référent, tuteurs et participants parlent couramment cette langue.

1.1.4 Objectifs visés par la formation

1.1.4.1 Objectifs généraux

Cette formation a pour objectif de former les futurs ambassadeurs du projet Caring for Water (C4W). Ces personnes seront les chefs de projet pour la mise en place du standard AWS (Water stewardship) dans des entreprises industrielles.

A terme, la formation doit donc permettre aux participants de :

  1. Maîtriser le contenu et les exigences du standard AWS;
  2. Savoir déployer le standard AWS sur un site de productions;
  3. Créer une communauté de professionnels du sujet.

Objectifs C4W.png

1.1.4.2 Détails des compétences visées: compétences liées à la description de fonction

Les tableaux ci-dessous décrivent les compétences à développer dans le cadre de cette fonction ainsi que celles à développer au cours de la formation. (Source: Competency Matrix Template du pillier Education and Training - Nestlé, modifiée pour inclure les compétences nécessaires pour les champions C4W) Job description des Champions AWS - Caring for water: [9]

Leadership behaviours required Functional Competencies

Core functional competencies and appropriate skill level required

COMPETENCY COMPETENCY SKILL LEVEL
Foster Competitive Intensity Provide Water Resources Leadership 5. Can train others
Inspire the Organisation Manage cross functional / multicultural teams 4. Can do alone
Develop & Execute Strategy Manage projects 4. Can do alone
Develop Organisational Capability Assess & Manage Environmental risks and impacts 5. Can train others
Create an Inclusive Culture Delight Consumers & Live Up to S'holder Expectations 2. Basic knowledge but no skill
Embrace & Lead Change Protect the Future by Making the Right Choices 2. Basic knowledge but no skill
Water stewardship Knows AWS Standard 5. Can train others
Other Personal Qualities
Professional, genuine, helpful, caring and responsible, optimistic, courageous, structured, agile, open minded, curious

La matrice de compétence complète est téléchargeable depuis ce lien: AWS competency matrix [10]

Matrice de compétences simplifiée d'un Ambassadeur C4W
Compétence envisagée Niveau requis pour le cours Niveau requis pour le rôle Définition des niveaux
Techniques de formation 2 4 1=aucune connaissance
Technique de coaching 2 4 2=connaissance de base
Gestion du changement 2 4 3=peut appliquer avec de l'aide
Résolution de problème (GSTD) 2 5 4=peut appliquer seul
Standard AWS 1 5 5=peut former les autres
Gestion de projet 2 5

1.1.4.3 Détail des compétences visées: compétences transversales

C21Skills.png

En termes de compétences transversales à développer, les 16 prescrites par le World Economic forum seront requises, avec une nécessité particulière de développer les compétences 7 à 10 ainsi que les qualités personnelles (11 à 16). Dans le cadre de ce rôle d’ambassadeur d’une telle initiative, la communication, la collaboration et le leadership revêtent une très grande importance.

D'après New Vision for Education Unlocking the Potential of Technology [11]

1.2 Environnement numérique

environnement numérique envisagé pour le cours

Dans le cadre du projet ADID 2, le support du scénario de l'activité 2 (cf. 3.3 Activité 2) sera préparé sur LAMS. À terme, c’est la plateforme e-learning de l’entreprise concernée qui hébergera le contenu de formation.

Les participants créeront un profil apprenant sur la plateforme et pourront interagir avec leurs pairs et l’enseignant/les tuteurs via des forums dédiés aux différents sujets abordés.

Tous les livrables seront à remettre dans les espaces dédiés de la plateforme (type wiki).

La préparation des livrables se fera via les espaces de travaux collaboratifs type Sharepoint (l’entreprise concernée utilise les outils Microsoft 365 tels que Sharepoint et Teamviewer).

Un espace dédié au cours sera créé dans “Workplace” (Facebook professionnel).

Les échanges synchrones à distance se feront par le biais de Skype Business (par défaut sur les PC des participants de l’entreprise).

2 Scénario d'apprentissage

scénario

2.1 Modalités et ressources du cours

2.1.1 Structure du cours

Structure du cours

La formation est composée de trois modules, chacun avec un objectif précis. Chaque module vise la montée en compétence des ambassadeurs Caring-For-Water, selon la matrice de compétence présentée plus haut.

Module 1: formation sur le standard AWS et initiation à la gestion de projet pour le déploiement du standard sur un site de production.

Module 2: mise en place du standard AWS sur un site de production, chaque participant conduit le projet sur son site.

Module 3: mise en place du standard AWS (suite) et obtention de la certification du site.

Dans le cadre du cours ADID, seul le module 1 sera détaillé.

Le cours Caring for Water est construit de façon à respecter le competence building plan de l'entreprise.

Relation entre le cours et la matrice de compétence des Caring For Water Champions
Knowledge type How to reach Competence level reached
10% Knowledge Participate to the AWS training, module 1 2
20% Practice Project management during the training modules 2-3 3 - 4
70% Experience Day to day experience / peer mentoring 5

Note pour la structure 10/20/70: «C’est en 1996 qu’apparaît le modèle 70/20/10, résultat des travaux de recherche menés par les scientifiques Morgan McCall, Robert W. Eichinger et Michael M. Lombardo du Center for Creative Leadership.» [12]

Ce modèle est basé sur le principe de division de l'apprentissage humain en:

- un apprentissage formel (10%) qui provient d'un mécanisme conscient;

- un apprentissage informel (20% + 70%) qui proviennent de nos interactions sociales (20%) et de nos expériences de tous les jours (70%).

2.1.2 Modalité de formation

Modalités C4W.png

Alternance: présence - distance; individuelle - collaborative; synchrone - asynchrone


Charlier et collaborateurs (2006 ; cités par Molinari, 2018) [13] décrivent les dispositifs hybrides de formation selon 5 dimensions : la mise à distance et les modalités d’articulation des phases présentielles et distantes (1), l’accompagnement humain (2), les formes particulières de médiatisation (3) et de médiation (4) liées à l’utilisation d’un environnement technopédagogique et enfin le degré d’ouverture (5).

Plan général simplifié

2.1.2.1 Modalité présence/distance

Elle alternera les périodes en présence et les périodes à distance.

L’enseignement à distance permet de s’affranchir des contraintes géographiques et temporelles. De plus, il pourra faciliter la mise en contexte du contenu par le participant, qui aura la possibilité durant les périodes à distance de directement mettre en pratique les enseignements pour le site sur lequel il est basé.

Il est prévu de jalonner la formation par des périodes en présence, qui s’effectueront de la façon suivante:

  • Module 1: phase présentielle sur un site qui va démarrer la démarche Caring for Water.
  • Module 3: à la fin de la formation phase présentielle sur un site qui a été au bout de la démarche et a obtenu la certification.

Dans le cadre du module 1, la période en présence a pour objectif principal la rencontre des participants, dans le souci de créer la communauté des ambassadeurs Caring for Water. Metzger (2004) évoque la nécessité pour les participants à un réseau professionnel d’établir une confiance mutuelle (sic) et des repères collectifs au cours de la formation, qui nécessite “la possibilité d’échanger en mode présentiel entre pairs”.

Dans le cadre du module 3, la phase présentielle clôturera la formation, et servira de plateforme d’échange de bonnes pratiques sur le sujet.

2.1.2.2 Modalité individuelle / collaborative

Le déploiement du standard sur des sites de production nécessite un travail d'équipe. Il est donc nécessaire que les participants au cours soient très tôt confrontés à la nécessité de travailler à plusieurs. D'autre part, si les théories constructivistes évoquent un apprentissage favorisé par les activités individuelles/personnalisées, la littérature est riche en études qui démontrent (théorie socio-constructiviste) la nécessité de la collaboration pour un apprentissage efficace.

La formation alternera donc des phases de travail individuelles et collaboratives.

Les phase collaboratives favorisant le conflit socio-cognitif nécessaire à l'apprentissage, mais aussi le processus de création de la communauté professionnelle et d'entre-aide.

2.1.3 Modalité d'évaluation

Le suivi de cette formation permet au participant d’obtenir un certificat d’ambassadeur Caring for water (C4W Champion). A la fin de chaque module, un certificat intermédiaire attestant du niveau atteint est délivré.

L’évaluation du travail des participants au cours de la formation se fait essentiellement au travers de feedbacks formatifs, de la part de l’enseignant et des tuteurs, mais aussi des pairs.

Dans le cadre du module 1, un quiz sommatif sur les connaissances qu’ont les participants à propos du standard AWS est prévu.

2.1.4 Ressources utilisées

Le cours utilisera des ressources documentaires issues de 3 sources:

  • Alliance for Water Stewardship pour toute la documentation relative au standard AWS.
  • Conférence des Nations Unies pour le développement durable, pour toute la documentation relative à l’objectif de développement durable n°6.
  • Documentation interne à l’entreprise pour les informations spécifiques au projet Caring for Water, ainsi que pour les templates d’évaluation, matrices de compétences et descriptions de fonction.
  • Documentation propre aux sites hébergeant les séances en présentiel pour les exercices de terrain.

Pour les ressources et supports technologiques, voir le chapitre 1.2 sur l’environnement numérique utilisé.

2.2 Scénario d'accompagnement

2.2.1 Suivi des apprenants méthode

Le suivi des apprenants se fera principalement via des séances individuelles ou collectives synchrones, mais aussi par la disponibilité des tuteurs et de l'enseignant référent via les forums de discussion sur la plateforme de cours.

E-mails et posts sur les forums peuvent également être utilisés par les apprenants pour interagir avec les tuteurs et l'enseignant de façon asynchrone

Les séances synchrone auront lieu via Skype, pour les périodes à distance. Les feedbacks synchrones sur les activités des périodes présentielles seront donnés directement pour les exercices collectifs.

2.2.2 Awareness de groupe

MapAwarenessGroup.png

Pour suivre le groupe, et comprendre comment il fonctionne, quelle place y occupe chaque participant et sa progression, plusieurs outils sont prévus dans le cadre de ce dispositif de formation.

2.2.2.1 Forums et Chats

La plateforme de cours propose les fonctionnalités de forum et de chat, qui seront régulés par les tuteurs/enseignants. En contribuant sur ces forums, et les chats, les participants peuvent se donner une idée de leur intégration dans le groupe et de leur progression par rapport aux autres apprenants. Les enseignants et les tuteurs peuvent suivre la dynamique du groupe.

2.2.2.2 Auto-évaluation

A la fin de l'activité 2, nous proposons aux participants de répondre individuellement à quelques questions leur permettant de réfléchir à leur place/contribution dans le groupe et leurs "qualités collaborative".

2.2.2.3 Peer Feedback

A la fin du premier module, les grilles d'évaluation des livrables présentés à l'activité 3, utilisées par les apprenants pour évaluer leurs pairs permettront aux participants de se situer dans le groupe selon la perception de leurs pairs.

Il sera également proposé aux participants d'utiliser l'outil radar de peer feedback (Phielix et Al. 2011) [14] pour permettre la régulation du groupe. L'idée serait de réaliser l'évaluation à la fin de chaque module, afin que la progression du groupe puisse être suivie.

2.2.3 Évaluation

Mapping de l'Evaluation

A la fin de la formation, les participants reçoivent un certificat attestant qu'ils peuvent se voir attribuer le rôle d'ambassadeur Caring for Water. Chaque module permet l'obtention d'un grade dans l'expertise Caring for Water, afin d'encourage les participants à persévérer jusqu'à la fin du cours.

2.2.3.1 Sommatif ou formatif? / Continu ou non?

A l'exception du quiz de fin de l'activité 1 du module 1, l'évaluation des participants à la formation se fera exclusivement de façon continue et formative. En effet, l'objectif de l'évaluation réalisée est d'assurer la progression continue des apprenants, et pas de les sanctionner par une note. (La théorie de l'évaluation formative comme soutient à la progression de l'élève dans son apprentissage est proposée par Philippe Perrenoud en 1989 [15].

Redecker et Johannessen (2013) [16] soulignent eux aussi l'aspect positif de l'évaluation formative continue dans le cadre d'un apprentissage, ("Formative assessment is a central feature of the learning environment of the 21st century"). Ils précisent ainsi que les étudiants ont besoin de feedback réguliers et pertinents, et que les enseignants peuvent utiliser les évaluations pour apprendre à connaître leurs élèves et comprendre comment orchestrer (sic) la formation.

Les évaluations prendront la forme de feedbacks par les enseignants et les tuteurs. mais aussi de feedbacks entre pairs.

La présence de plusieurs tuteurs, pour seconder l'enseignant, et la répartition entre peer feedbacks et feedback enseignant pourra, dans une certaine mesure, aider à répartir la charge de travail qui incombe aux encadrants et limiter ainsi la surcharge potentielle des enseignants mentionnée par Poza-Lujan en 2015 [17] dans son article sur les stratégies d’évaluation continue: "l’évaluation continue s’avère être bénéfique pour les performances des étudiants, cependant, il ne faut pas négliger pas la charge de travail (en temps, effort et engagement) que cette pratique implique pour les enseignants (...)"

2.2.3.2 Grilles d'évaluation

Afin de structurer et de standardiser les peer-feedbacks, nous proposons aux participants d'utiliser des grilles d'évaluation pré-définis afin d'évaluer les travaux de leurs pairs.

Ces grilles visent à évaluer et auto-évaluer le contenu, la présentation orale et le travail collaboratif des activités effectuées dans le cadre du cours, en particulier les activités 2 et 3 du module 1.

Elles ont été créées avec l'outil en ligne Rubric Maker [18].

L'idée est que via la présentation de leur travaux et le feedback reçu, les participants aient une vision précise de là où ils se situent, tant dans l'apprentissage des savoirs que dans celui des compétences transversales à acquérir. Ceci leur permet de directement savoir sur quel aspect travailler pour s'améliorer. Cette proposition est faite par Conley et Darling-Hammond (2013) [19].

Les grilles proposées dans le cadre de ce cours se trouvent dans le tableau ci-dessous:

Grilles d'évaluation:

CONTENU, PRÉSENTATION ORALE et TRAVAIL EN ÉQUIPE

Grille d'évaluation sur le CONTENU
Rubrics_trainingC4W-Module 1-Content
Auto-évaluation sur le CONTENU
AutoEval._trainingC4W-Module 1-Content
Grille d'évaluation sur la PRÉSENTATION ORALE
Rubrics_trainingC4W-Module 1-OralPresentation
Auto-évaluation sur la PRÉSENTATION ORALE
AutoEval._trainingC4W-Module 1-OralPresentation
Grille d'évaluation sur le TRAVAIL EN ÉQUIPE
Rubric_trainingC4W-Module 1-Teamwork
Auto-évaluation sur le TRAVAIL EN ÉQUIPE
AutoEval._trainingC4W-Module 1-Teamwork

2.3 Engagement des participants

Les choix pédagogiques exposés dans cette partie font référence à Kusurkar, Croiset & Ten Cate (2011); cités par Avry, 2019.

De nombreuses pratiques permettent de stimuler l'engagement des participants dans une formation. Dans le cadre de ce cours, nous en avons retenu 5. La stimulation de l'engagement des apprenants dans le cadre particulier du cours Caring for Water est particulièrement importante, car il est probable que certains participants seront "désignés volontaires" par leur site et pourront alors risquer de suivre le cours de façon "forcée". Tout le processus d'autorégulation nécessaire à une bonne qualité d'apprentissage, en particulier pendant les périodes à distance pourra être fragilisé. Il s'agira donc de permettre à l'apprenant de resté motivé tout au long du cours.

engagement

2.3.1 Créer un lien entre le contenu d'apprentissage et les objectifs personnels des participants

Pendant l'activité 1 du module 1 (A1.1), on demande à chaque participant de se créer un profil sur la plateforme de cours et de renseigner son ou ses objectifs personnel(s) vis à vis de la formation. La notion d'objectif personnel est d'autant plus importante que les participants sont potentiellement "désignés volontaires" par l'entreprise pour suivre le cours.

2.3.2 Encourager la co-construction au sein du groupe

Pour tous les modules et toutes les activités, un forum et un chat sont disponibles pour les interactions entre participants. D'autre part, différentes étapes du scénario visent à favoriser la co-construction: Module 1: - Activité 1: choix du nom de la volée, réalisé en phase collaborative entre tous les participants - Activité 2.2: création de contenu de formation par groupe de 2 ou 3.

2.3.3 Fournir un support émotionnel et prendre en compte les affects négatifs

Dès le début du cours, l'activité 0 permettra lors de la prise de contact entre les tuteurs/enseignants et les participants de définir le cercle de confiance et les règles d’interactions du groupe.(par exemple bienveillance, respect, pas de jugement etc.) La fonctionnalité de chat en direct avec les tuteurs/enseignants pendant les périodes à distance permettra aux participants d'avoir recours à ces personnes. Les tuteurs et enseignants seront également les modérateurs des forums sur la plateforme de cours.

2.3.4 Donner des feedbacks positifs et constructifs

Le chat et les forums permettront des interactions constantes entre participants, mais aussi avec les tuteurs/enseignants. D'autre part, lors des phases collaboratives à distance, chaque groupe se verra assigner un tuteur qui suivra le travail de façon synchrone (rendez-vous programmés) et asynchrone.

Le cours s'étalant sur plusieurs mois, il est prévu, afin de ne pas décourager les participants dans la durée, de leur donner des certificats intermédiaires à la fin de chaque module, pour matérialiser les paliers de compétences avant l'obtention du certificat final d'ambassadeur Caring for Water.

2.3.5 Donner des challenges complémentaires

Le rôle d'ambassadeur Caring for Water nécessite de faire appel à de nombreuses compétences transversales (cf. 1.1.4.3 Détail des compétences visées: compétences transversales). Il pourrait être intéressant de demander aux participants en début de cours d'identifier leurs points forts et points faibles parmi ces compétences et de cibler les activités individuelles proposées pour leur permettre de s'améliorer. Cet aspect interviendrait à partir des modules 2 et 3, lorsque les participants seront en situation de déploiement du projet sur leurs sites respectifs.

3 Scénario détaillé du module 1

Le module 1 est le premier du cours. Il comprend l'introduction, la mise en relation des participants et l'introduction de trois éléments fondamentaux du cours à savoir

  • La construction du réseau professionnel d'experts
  • Les exigences du standard AWS
  • La gestion des projets de déploiement de ce standard


Plan du Module 1: Activités 1, 2 et 3. (Il serait présenté dans la vidéo d'introduction)

3.1 Activité 0

Cette activité se fait à distance exclusivement

Activité 0
La formation commence dès lors que les participants sont inscrits et le groupe complet (8 ou 12 participants).

L’enseignant référent convoque l’ensemble du groupe ainsi que les 4 tuteurs pour une première prise de contact et l’explication des modalités du cours complet, et des consignes pour le premier module. Cette séance a lieu par Skype et les apprenants reçoivent une courte vidéo explicative du cours.

C'est aussi l'occasion pour le groupe de définir le cercle de confiance et la charte de fonctionnement de la communauté d'apprentissage, notamment les règles de feedbacks entre pairs, le mode de travail en collaboration (éléments tels que le respect, la régularité du travail, ou encore l'interdiction du plagiat etc.)

3.2 Activité 1

3.2.1 Détail du scénario

Cette activité se fait à distance exclusivement.

Activité 1
Cette activité, planifiée sur une semaine, a pour objectif la socialisation du groupe et est directement inspirée de la méthodologie Cl@p proposée par Michinov en 2003 [20] pour favoriser la cohésion sociale du groupe d’apprenants. Cette étape se fait à distance.
Ressources Plateforme de cours: page des profils, forum. Skype
Séquence 1: Renseignement du profil (phase individuelle) Il est demandé aux participants de renseigner leur profil sur la plateforme de cours, sous la forme qu’ils souhaitent. Les informations à fournir sont prédéfinies, mais la forme est libre. Ils doivent impérativement formuler un objectif personnel de formation.
Séquence 2: Choix du nom du groupe (phase collective) Ensuite, les participants doivent trouver un nom pour leur volée, en suggérant des idées via le forum du cours, en s’organisant pour voter. Les échanges doivent se faire exclusivement via le forum du cours.
Suivi des participants Les tuteurs et l'enseignant référent peuvent déjà observer les interactions qui se créent entre les membres du groupe et le comportement/la participation de chacun dans l’exercice collaboratif.

Le nom de la volée permettra aux encadrants de s'adresser au groupe en le nommant, ce qui d'après Michinov a pour effet de renforcer la motivation dans les phases collaboratives de travail.

L'équipe encadrante a ainsi une information sur les objectifs de chaque participant. Pour stimuler l'engagement, ce sera une information utile, afin de souligner l'interêt du contenu de la formation pour le rattacher aux objectifs "choisis" des apprenants.

Awareness de groupe: les membres pourront se connaître entre eux et éventuellement identifier des interêts communs.

Awareness de groupe cf. commentaires ci-dessus.
Livrables Fiche individuelle de présentation des participants, avec leur objectif personnel sous forme de profil sur la plateforme de cours.
Nom de la volée
Évaluation Non Applicable

3.2.2 Justification des choix pédagogiques

- Identifier un objectif personnel: l'idée de demander à chaque participant d'identifier un objectif personnel dans le cadre du cours a pour but d'engager les participants dans leur action de formation. Ils sont en effet à priori nommés pour le rôle d'ambassadeur C4W. Si l'un des pré-requis pour la sélection est un intérêt particular pour l'environnement, et une des contraintes que la formation se fasse sur le temps de travail, cela reste un sujet "en plus".

En identifiant un objectif personnel, les participants peuvent se trouver un objectif intrinsèque d'apprentissage et l'enseignant/ les tuteurs identifier ce qui peut motiver chaque participant et avoir ainsi un levier à actionner pour les engager dans les périodes plus difficiles ou pour aborder les sujets moins motivants.

La motivation intrinsèque servira le processus d'autorégulation (Cosnefroy, 2010/2 [21]) nécessaire dans les formations à distance. Il apparaît d'autant plus important d'appuyer la motivation des participants sur leurs objectifs personnels, que la formation est très "cadrée" en termes de rythme et délais, voire d'environnement d'apprentissage. Ceci ne favorisera donc pas forcément la mise en place des stratégies volitionnelles (processus de contrôle des processus internes (cognition notamment) et de l’environnement (lieu et moment notamment)) qui permettent (toujours selon Cosnefroy) à un apprenant de maintenir son effort d'apprentissage.

- Choisir ensemble un nom pour la volée : Référence à a méthodologie Cl@p (Michinov 2003)

3.3 Activité 2

3.3.1 Détail du scénario

Cette Activité se fait à distance exclusivement. Dans le cadre du cours ADID 2, nous avons réalisé une séquence LAMS pour le contenu de lactivité 1.2.

MapActivite1.2.png
Cette activité (2 semaines) est dédiée à la connaissance du standard AWS que les participants vont devoir déployer et contre lequel ils vont faire certifier leur site. Cette activité se déroule exclusivement à distance, et alterne entre phases individuelles et collaboratives. Durant la séquence 2 de cette activité, les participants devront développer leurs compétences de formateurs.
Ressources Vidéo de présentation du standard AWS, documents relatifs au standard AWS, documents relatifs au projet Caring for water. Documents des Nations Unies sur le développement durable. Utilisation de la plateforme de cours, du forum, de Skype.
Séquence 1 Cette séquence consiste à introduire les principes du standard AWS.
Séquence 1.1: Individuelle Dans cette phase, les participants vont découvrir individuellement une vidéo qui décrit en une vingtaine de minutes les grands principes du standard Water Stewardship.
Séquence 1.2: individuelle Les participants devront également lire la documentation liée au standard AWS.
Séquence 1.3: Collaborative Durant cette phase, le forum de discussion sera activé pour que les participants puissent échanger, poser leurs questions, éclaircir les éventuelles incompréhensions. Les tuteurs pourront intervenir au besoin.
Séquence 2: Collaborative Une fois que tous les participants ont répondu au quiz sur la séquence 1, ils sont répartis en 4 groupes. Chaque groupe a deux chapitres du standard à lire et doit préparer une "formation" qui sera présentée lors de la phase présentielle (activité 3.1).
Suivi des participants Tout au long de l'activité, les tuteurs et l'enseignant référent sont présents via le forum de cours et donnent des feedbacks synchrones aux différents groupes pour la préparation de leurs contenus de formation. Ces feedbacks sont organisés à l'avance pour rythmer le travail effectué.

Une validation finale du contenu est donnée par l'enseignant avant la période présentielle.

Awareness de groupe Durant cette activité, les participants peuvent se positionner par rapport au groupe via les interactions sur les forums. Les questions posées permettent aux pairs de se répondre entre eux et d'évaluer leurs niveaux de connaissances respectifs.

Les enseignants ont une visibilité sur la dynamique du groupe via les forums mais aussi le fonctionnement des équipes formées pour la séquence 2.

Livrables Les participants auront à répondre à deux quiz:

- l'un intégré à la vidéo de présentation du standard AWS, qui évoque le principe de pédagogie inversée, en posant les questions avant que la réponse ne soit donnée dans la vidéo;

- l'autre permettant de récapituler les principes de base du standard afin de vérifier la lecture et la bonne compréhension des participants.

Par binôme ou par trois, les participants devront ensuite déposer sur la plateforme du cours le matériel qu'ils auront créé pour former leurs pairs.

Évaluation Le premier quiz est informel, le second donnera lieu à un score. Enfin, les contenus de formations seront évalués lors de l'activité 3, après les présentations.

A la fin de l'activité 2, chaque participant procèdera à une auto-évaluation de sa participation au travail de groupe, ainsi qu'une réflexion sur ses acquis par rapport aux objectifs personnels qu'il s'est fixé.

3.3.2 Scénario LAMS (activité 2 du module 1)

La figure ci-dessous représente la séquence LAMS, déployée à cet endroit dans Moodle

Séquence LAMS créée pour l'activité 1.2

3.3.3 Explication détaillée de la séquence 2 collaborative

Les ambassadeurs Caring For Water auront entre autre rôle la responsabilité de former et coacher leurs pairs sur leurs sites respectifs. Dans ce cadre, une des activité du cours sera de les préparer à délivrer une formation. On ne leur demande pas de devenir des ingénieurs pédagogiques ou des experts des contenus de formation, mais d'être capable de donner une formation en présence sur les sujets liés au projet Caring for Water.

Une fois que les participants ont achevé la séquence 1 et rempli le quiz (obtention d'un score minimum de 4/5), ils sont répartis aléatoirement dans 4 groupes de 2 à 3 personnes selon le nombre total de participants.

Chacun des groupes devra former ses pairs sur deux sujets spécifiques.

Contraintes:

  • La présentation aura lieu pendant l'activité 3, phase en présence;
  • Chaque présentation devra se faire en temps limité (1h15 par sujet);
  • Les sujets sont imposés (cf. carte conceptuelle de l'activité ci-dessus);
  • Le scénario devra être déposé sur le wiki du groupe dans LAMS;
  • Le matériel de formation devra être téléversé dans LAMS.

Support et évaluation

Le choix des supports de formation est libre (PowePoint, Flipchart, vidéo etc.)

Chaque groupe devra déterminer: Le mode d'apprentissage choisi, le(s) support(s) utilisé(s), la façon dont ils évalueront les connaissances de leurs pairs, les éventuels exercices pratiques envisagés etc.

Les grilles présentées dans le chapitre évaluation de ce Wiki présentent les critères selon lesquels les livrables de cette activité seront évalués. Il s'agira d'un feedback entre pairs, encadré par l'enseignant référent lors du présentiel de l'activité 3.

3.3.4 Justification des choix pédagogiques

- Vidéo introductive: l'utilisation de la vidéo permet d'améliorer/diversifier l'expérience apprenant (Willis 1994, cité par Avry 2019).[22]

- Phase collaborative de préparation d'une formation en binôme ou par trois: il s'agit ici d'appliquer le principe de "learning by teaching". Fiorella et Meyer (2013) [23] démontrent que des apprenants qui ont préparé et dispensé un certain contenu de cours ont un meilleur taux de rétention des informations qu'un groupe d'apprenant ayant seulement préparé lesdits contenus, et encore meilleur que celui d'individus qui ont simplement suivi le cours.

3.4 Activité 3

3.4.1 Détail du scénario

Cette Activité se fait en présentiel exclusivement

MapActivite3.png
L'activité 3 est une activité en présence (3 jours). Elle s'effectue sur un site de production qui doit mettre en place le standard AWS. Les objectifs sont de finaliser l'apprentissage et la compréhension du standard d'une part, et d'aborder la gestion de projet, en rédigeant le brief (charte de projet) du site hôte. C'est l'occasion également de continuer à "souder" le groupe par les activités en présence. D'autre part, l'exercice prévoit la présentation du brief du projet à l'équipe de direction du site pour validation. Ceci nécessite de mettre en oeuvre les compétences de travail en équipe, leadership et de communication des participants.

L'activité est exclusivement collaborative.

Ressources Ressources pour les séquences 1 et 2: contenus de formation préparés par les participants.

Ressources pour la séquence 3: données relatives aux ressources en eau du site hôte.

Séquences 1 et 2 Chaque équipe formée lors de l'activité 2 anime son sujet de formation en fonction du scénario préparé. Le mode d'évaluation de rétention des connaissances par les pairs est laissé libre à chaque équipe.

A la fin de chaque animation, les pairs évaluent l'équipe qui a présenté selon les critères exposés dans le chapitre 2.2.3 Évaluation.

Séquence 3 Dans cette séquence, les participants vont devoir préparer le brief de projet de déploiement du standard AWS pour le site qui accueille la formation. Il s'agira, en classe entière de collecter toutes les données nécessaires au lancement du projet (AWS standard étapes 1 et 2). Ils devront pour cela réaliser 3 grandes étapes:

- collecte de toutes les données relatives à la gestion des ressources en eau de l'usine (water mapping, key stakeholders etc.);

- identification des acteurs principaux à solliciter pour la réalisation du projet;

- estimation des résultats que le site peut attendre en mettant en place le standard.

Suivi des participants Les participants seront accompagnés par les tuteurs et l'enseignant référent pendant ces séquences, feedbacks collectifs et individuels. La séance en présence est aussi l'occasion de faire un point sur l'évolution et les sentiments de apprenants.
Awareness de groupe La proposition est d'amener les participants à utiliser le peer feedback tool et les six questions du reflection tool mentionnés par Phielix et al en 2011 (présenté par Molinari et Avry 2019)[24], à la fin de la séance en présence puis à la fin de chaque module, pour permettre aux participants et aux tuteurs d'évaluer l'évolution du groupe et des interactions à l'intérieur de celui-ci.
Livrables Le livrable est le brief du projet et la présentation faite à l'équipe de management de l'usine hôte.
Évaluation L'évaluation est formative: l'enseignant donne un retour collectif et individuel sur la conduite des activités, ainsi qu'une synthèse globale pour tout le module 1. Les participants reçoivent un certificat intermédiaire.

Les pairs s'évaluent entre eux pour la partie "formation de formateur" (séquences 1 et 2) cf. plus haut.

3.4.2 Justification des choix pédagogiques

- Présentation aux pairs et peer feedback: voir la justification pédagogique de la séquence 2 de l'activité 2.

- Construction collective du brief de projet: Le fait de travailler en groupe favorise l'apprentissage profond, car il met potentiellement les apprenants en situation de conflit socio-cognitif. La résolution de ces conflits et l'atteinte d'un consensus entre les participants, dans la recherche d'un but commun (en l'occurence la production du livrable) permet cet apprentissage. Les discussions/échanges engagés peuvent être l’occasion de créer un conflit cognitif permettant l’apprentissage lors de sa résolution (théorie socio-constructiviste).

4 Références

4.1 Bibliographie

Avry, S. (2019). Utiliser la vidéo. TECFA, Master MALTT : Cours ADID (Apprentissage DIgital et Formation à Distance). [25]

Conley, D., Darling-Hammond, L. (2013). Creating Systems of Assessment for Deeper Learning. Stanford, CA: Stanford Center for Opportunity Policy in Education. [26]

Cosnefroy, L. (2010/2). L'apprentissage autorégulé : perspectives en formation d'adultes, Savoirs, n°23, 9- 50. [27]

Fiorella, L., & Mayer, R. E. (2013). The relative benefits of learning by teaching and teaching expectancy. Contemporary Educational Psychology, 38(4), 281–288. [28]

Mispelblom Beyer, F. (2001). Où commence, où s’ arrête le temps de travail?. Temps de travail et temps libre, De Boeck, Bruxelles, 243-256. [29]

Metzger, J. L. (2004). Devenir enseignant en ligne: entre surcharge et isolement. Distances et savoirs, 2(2), 335-356. [30]

Michinov, N., Primois, C., & Gravey, M. C. (2003). Scénarisation et accompagnement d’une action de formation collaborative à distance: Une illustration de la méthodologie Cl@p. Revue ISDM (InfoComm Sciences for Decision Making) ISDM n°10 (Spécial Colloque TIC), article n°76. [31]

Molinari, G. & Avry, S. (2019). Le suivi de l’apprentissage collaboratif : Exemples d’outils d’awareness. TECFA, Master MALTT : Cours ADID (Apprentissage DIgital et Formation à Distance). [32]

Molinari, G. & Avry, S. (2019). Les scripts collaboratifs. TECFA, Master MALTT : Cours ADID (Apprentissage DIgital et Formation à Distance). [33]

Molinari, G. (2018). Le design pédagogique des environnements informatisés d'apprentissage. TECFA, Master MALTT : Cours ADID (Apprentissage Digital et Formation à Distance). [34]

Perrenoud, P. (1989). L’évaluation entre hier et demain. Coordination, 1989, n° 35, pp. 3-5. [35]

Phielix, C., Prins, F. J., Kirschner, P. a., Erkens, G., & Jaspers, J. (2011). Group awarenessof social and cognitive performance in a CSCL environment: Effects of a peer feedbackand reflection tool.Computers in Human Behavior, 27(3), 1087–1102. [36]

Poza-Lujan, J. L., Calafate, C. T., Posadas-Yagüe, J. L., & Cano, J. C. (2015). Assessing the impact of continuous evaluation strategies: Tradeoff between student performance and instructor effort. IEEE Transactions on Education, 59(1), 17-23. [37]

Redecker, C., & Johannessen, Ø. (2013). Changing assessment—Towards a new assessment paradigm using ICT. European Journal of Education, 48(1), 79-96. [38]

World Economic Forum (2015). New vision for education: Unlocking the potential of technology. British Columbia Teachers' Federation. [39]

4.2 Sources des contenus

The AWS International Water Stewardship Standard [40]

AWS Standard version 2.0 Guidance [41]

Aws standard version 2.0. Scoring rubric [42]

About the alliance for water stewardship [43]

AWS standard Zenith Webinar (avec quiz intégré ajouté pour le projet ADID) [44]


Job description des Champions AWS - Caring for water [45]

AWS competency matrix [46]

Les deux derniers documents —mis à notre disposition par l’entreprise Nestlè—, sont les sources des tableaux présentés dans les sections 1.1.1 Rôle des ambassadeurs Caring for Water et 1.1.4 Objectifs visés par la formation, simplifiés et adaptés pour le projet ADID’2. Ils ne doivent pas être utilisés en dehors de ce cadre sans permission explicite.

4.3 Autres

C’est quoi le modèle 70/20/10 ? [47]

Rubric Maker [48]